Notre musée a 22 ans



Il a fallu la volonté, la détermination et la passion de Pierrette Loiseau pour que ce musée de l’école rurale voit le jour.

En 1989, suite à la fermeture de l’école de Bogros, cette enseignante à la retraite décide d’organiser une journée porte ouverte.

« Ma première motivation fut de préserver la mémoire du passé mais aussi, retrouver les instants fugitifs de cette époque et, peut-être, comme l’a écrit Serge Chassagne dans la préface du livre  « A l’encre violette », « en guérir la nostalgie ». Pierrette Loiseau poursuit : « ma seconde motivation fut en tant qu’enseignante, de permettre aux enfants de découvrir l’école de leurs grands-parents ou arrières grands-parents, de mesurer le chemin parcouru depuis cette époque et de leur faire comprendre combien ils ont de la chance d’être des écoliers d’aujourd’hui ! ».

En raison du succès de cette journée porte-ouverte, Pierrette Loiseau a les arguments nécessaires pour défendre son projet d’exposition permanente.

En 1990, elle obtient de la municipalité, dont elle était adjointe au maire, de garder cette école dans l’état avec son mobilier d’origine.  Grâce à de nombreux bénévoles et donateurs, elle  réussit à réunir une multitude de matériels scolaires.

En 1992, avec l’appui du maire, Paul Passelaigue et du maire-adjoint, Paul Brugière, elle dépose un dossier au SMADC (Syndicat Mixte d’Aménagement des Combrailles) qui, dans le cadre d’un Contrat de Pays axé sur le tourisme, accepte de rechercher les subventions nécessaires à ce projet. Des fonds européens, régionaux sont venus grossir l’apport de la municipalité.

Le projet se concrétise en 1995. L’inauguration a lieu le 1er avril.