Compte rendu de l'Assemblée Générale

du Musée de l'école rurale d'Auvergne

le 03 février 2018

 

Introduction de Mme la Présidente, Jeannette Comte :

 Elle excuse Mme Christine Pirès Beaune, députée, qui regrette de ne pas être présente du fait d'un engagement de dernière minute concernant son soutien pour essayer d’empêcher une fermeture de classe. Audrey Manuby, Conseillère Départementale est également excusée.

Elle remercie Monsieur le Maire, Monsieur le Président de la Communauté de Communes « Chavanon, Combrailles et Volcans » et tous les participants pour leur présence à l'Assemblée.

Elle rappelle que la fondatrice du Musée de l'école des années 1930, Pierrette Loiseau avait à cœur, à travers l'animation du Musée de refaire vivre l'esprit de l'époque : un esprit de laïcité, de fraternité et d'égalité. Les élèves et les parents avaient un grand respect pour les maîtres d'école qui faisaient l'éducation de l'esprit et du corps dans une ambiance studieuse, silencieuse et assidue. C'est cette ambiance que le musée essaye de reproduire lors des visites des enfants mais aussi des adultes. Après avoir revêtu la blouse, mis les galoches et écouté la cloche, on se sent dans un autre monde et on est prêt à accueillir une autre façon de vivre.

Cette année, près de 3000 visiteurs ont été reçus au musée (voir feuille statistiques jointe). Les billets duos qui étaient un système de paiement avantageux pour les personnes qui souhaitaient voir les 2 musées, Minérail et Musée de l'école, vont être malheureusement abandonnés au profit de la proposition du Musée de la Mine : un pass. Les visiteurs vont payer un tarif normal au 1er musée qu'ils visiteront et auront droit à une réduction sur présentation de leur pass au 2ème musée.

Au cours de l'année nous avons mis en place les journées ateliers. Ces journées allient la visite traditionnelle dans la salle de classe du musée avec des activités encadrées par les bénévoles : apprendre à mesurer la cour avec la chaîne d'arpenteur, à peser avec la balance Roberval, regarder et commenter les tableaux de morale, chasse au trésor dans la salle d'exposition en lien avec la visite de la salle de classe, faire de l'origami, de la calligraphie, des objets en laine, des tampons, jouer avec des jeux anciens, faire des jeux de plein air... Les choix d'activités se font en relation avec les maîtres. Pour la pause déjeuner les enfants tirent le repas du sac. Ces journées intéressent surtout les classes d'élèves de CP/CE1/CE2, « la vie d'autrefois » étant dans leur programme.

Notre animatrice permanente, Marilyn a été malade et malgré sa volonté elle n'a pu assurer les visites en début d'année. Ce sont les bénévoles qui ont endossé le rôle d'animatrice et géré le musée durant cette période. Une première embauche en contrat aidé a eu lieu le 10 avril. La personne concernée a démissionné le 12 juin. Une autre embauche, toujours en contrat aidé, a pris la suite le 1er juillet. Nous avons eu la chance de pouvoir réemployer Laura qui avait déjà fait partie de notre personnel il y a 5 ans. En règle générale, un contrat aidé ne peut être accordé pour une même personne dans une même structure mais une dérogation a été obtenue grâce à une formation que Laura a pu faire par l'intermédiaire de la médiathèque. Marilyn et Laura ont fait une belle équipe et nous adressons un grand merci à toutes les deux.

Côté publicité nous adhérons aux offices de tourisme des Combrailles, Auvergne Volcan et Sancy, Grand Sancy et Haute corrèze. Ils distribuent nos flyers, nos affiches et transmettent nos animations. Afin de compléter notre présentation, nous diffusons notre publicité auprès des commerçants, campings, écoles...

Les bénévoles sont très souvent sollicités aussi elle leur dit à toutes et à tous un grand merci : sans leur participation le musée ne pourrait pas vivre.

La secrétaire, Mme Eragne présente le compte rendu d'activités :

·         Journées ateliers : le musée a reçu sur 5 journées ateliers 237 élèves. Enfants et maîtres ont apprécié cette approche de la vie des écoliers dans les années 1930.

·         18 Juin : Participation à la fête du Puy Saint Gulmier. Cette participation a permis de faire connaître le musée. De nombreux visiteurs se sont appliqués sur la page d'écriture à l'encre violette.

·         23 juin : Soirée théâtre avec la troupe de Bourg-Lastic, les Comédiens du Préchonnet. Cette soirée sketches a eu lieu dans la salle de classe du Musée, salle de classe bondée. Les spectateurs ont pu priser le jeu des acteurs. Ceux-ci ont apprécié quant à eux le côté intimiste de la salle qui leur a permis une grande complicité avec le public.

·         10/07/2017 : Journée du patrimoine en partenariat avec le SMADC (Syndicat Mixte des Combrailles) et son animatrice Renée Coupat. Lors de cette journée, l'église Saint Pierre, le musée de la mine et notre musée ont été découverts par 45 visiteurs.

·         6 août : Journée animations du musée. De nombreux visiteurs ont pu s’essayer à divers ateliers : fabrication de bracelets, création avec des éléments naturels, graphisme à la plume… Des artistes en herbe ont pu composer de véritables œuvres avec l’atelier peinture soufflée. Un moment maquillage était également proposé. La encore, un grand merci aux bénévoles qui ont su procurer, par leur savoir faire et leur gentillesse de bons moments de détente à tous les participants.

          Une très belle expo photos sur le cinéma burlesque était visible à la médiathèque ainsi que la diffusion               d'un film de Charlie Chaplin "le Cirque", un moment de pure hilarité. Ce film nous a été prêté gracieusement         par la Grange de Jacques que nous remercions.

Mais, comme il se doit au Musée de l'école, il y a eu pour les plus courageux (et ils étaient nombreux) le moment dictée et problème. Une salle bondée, des élèves studieux dont les résultats très satisfaisants ont permis à chacun d'éprouver la fierté de la réussite.

Le groupe amateur « Jimy Quartet » nous a entraînés à sa suite sur le parcours de leur balade des chansons. 

·         10 novembre 2017 : Soirée châtaignes et contes. Le souhait du musée était de faire revivre une veillée d'autrefois ; Nous regrettons le peu de participants mais la soirée était de qualité. La conteuse Françoise Goigoux nous a enchantés avec ses histoires intemporelles de loup et « petite vieille » rusée qui parvient à chaque fois à se sortir de drôles de situation.

·         15 novembre : Représentation du Musée à l’office de tourisme de Haute Corrèze. Cette journée, sous le signe de rencontres et découvertes avec visite complète du barrage de l'Aigle et repas à Soursac a été suivie de la présentation de nos musées.

·         16 décembre : participation au Marché de Noël organisé par ARTPROCOM à la salle socioculturelle de Messeix. Peu de ventes mais de nombreux enfants ont été intéressés par les activités proposées par les bénévoles du musée.

Les comptes rendus moral et d'activités sont votés à l'unanimité.

 

La trésorière, Jacqueline Begon, présente le compte rendu de résultat, le bilan et le budget prévisionnel que vous trouverez en pièces  jointes. Le poste investissement fait état de l'achat d'un ordinateur devenu incontournable du fait de la vétusté de l'ancien ordinateur.

Suite à notre adhésion obligatoire en 2017 (à moins d'avoir un logiciel paye très onéreux) à un organisme (pour notre musée le CEA, Chèque Emploi Associatif), gérant la situation des salariés et les fiches de paye, nous avons eu à déplorer la suppression par l'URSSAF de la ligne Exo ZRR . Cette ligne a été remplacée par l'exonération Fillon moins intéressante de 100 € par mois. Malgré de nombreux appels téléphoniques qui à chaque fois nous confirment que nous aurions effectivement droit à l'Exo ZRR sur l'embauche en CDI de Marilyn, mais qui ne sont suivis d'aucun effet, nous avons pris la décision de prendre un rendez vous auprès de l'URSSAF.

 

Le budget prévisionnel reste très aléatoire du fait de l'inconnu concernant les emplois aidés qui jusqu'à présent nous permettaient d'avoir un animateur durant 6 mois. Au mois de mars la décision définitive sur la possibilité ou non de pouvoir prétendre à ces emplois nous sera communiqué. En attendant, le budget prévisionnel fait uniquement état du salaire de notre animatrice permanente.

Tous ces paramètres (suppression Exo ZRR, contrats aidés) font que malgré un excédent de près de 6000 €, notre trésorerie reste fragile.

 

Les différents budgets sont votés à l'unanimité.

 

Les projets 2018 :

    Randonnée « le Chemin des écoliers » : un circuit pédestre qui permettrait de découvrir tous les lieux ayant eu une école sur la commune, qu'elle soit encore existante ou détruite.

    Le « Certif » : 15 juillet

    La fête du musée : 5 août

    Une soirée contes à l'occasion de la nuit des musées en mai

 

La mise en place d'un Centre de Ressources, à partir de la nombreuse documentation dont est dépositaire le musée, avec l'aide d'un emploi civique, est évoquée. Il est nécessaire d'étudier si ce Centre de Ressources est pertinent et s'il a un intérêt pour un auditoire. Il faudra rénover le bâtiment, actuellement salle pique-nique, pour envisager de l'ouvrir au public.

 

Il serait également intéressant de réhabiliter l'étage du musée pour en faire une réplique d'un appartement d'instituteur. Le fait qu'il soit à l'étage est une difficulté supplémentaire. Le très mauvais état de l'escalier est signalé à M. le Maire.

 

Le recrutement d'un CDD pour uniquement la saison d'été est évoqué face à la problématique de l'embauche d'un emploi aidé. Dans ce cas, la solution de proposer les visites à des heures définies permettrait à une animatrice d'assumer seule ces visites, ce qui permettrait aux 2 animateurs (CDD et CDI) de faire un roulement pour répondre à l'obligation de notre convention : 2 jours de congés consécutifs pour les salariés.

 

L'ordre du jour étant épuisé, Mme la Présidente fait procéder à l'élection du tiers sortant qui est réélu à l'unanimité.

 

Monsieur le Maire se déclare heureux de la trésorerie qui permet d'avoir un regard plus optimiste sur l'avenir, ce qui n'était pas le cas il y a 3 ans. La subvention annuelle de la commune sera maintenue. Il est très mécontent de la suppression des emplois aidés qui facilitaient la vie des associations.

 

Monsieur le Président de la Communauté de Communes se tient à notre disposition pour accompagner nos projets. Certains d'entre eux, le Centre de Ressources, la rénovation des salles, pourraient prétendre à des subventions européennes. Il conseille un travail en lien direct avec le SMADC (Syndicat Mixte des Combrailles) qui est détenteur de l'enveloppe des fonds européens. Le seul paramètre à prendre en compte est que l'association doit faire l'avance. Pour ce faire une ligne de trésorerie est possible et la Communauté de Communes pourrait être garant sur 50 % de la somme demandée.

 

 

Madame la Présidente renouvelle ses remerciements à l'assemblée et invite les participants à se rapprocher du buffet préparé par les bénévoles.